Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Solution Immobilière, Agence immobilière ST CLOUD 92210

Conférence : Le marché de l'immobilier en France au 1er semestre 2013

Publiée le 15/07/2013

infographie century 21 conférence marché de l'immobilier francais au premier semestre 2013 apocalypse NO

 




















Constat général :

  • Baisse modérée des prix de l’immobilier.
  • Hausse du volume de ventes.
  • L’immobilier est toujours une valeur sûre pour les français.

 

Marché marqué par un regain d’activité :

  • Baisse des prix de 2,6% sur 12 mois.
  • Taux d’intérêt historiquement bas.
  • Jeunes acquéreurs & ménages modestes sont aux commandes è boostent le marché à contrario des investisseurs qui doutent & se retirent.

 

Tendance sur le marché hexagonal :

  • Prix moyen du m2 en France : 2555€ au 1er semestre 2013.
  • Baisse du prix des appartements plus faible (-1,9%) que pour les maisons (2,8%)
  • Tendance haussière concernant le volume de ventes des maisons (+11,9%), contre une augmentation plus modérée pour les appartements (+6,4%).

 

 

Comment expliquer ce renouveau d’activité ?

Trois raisons expliquent ce jeune dynamisme sur le marché de l’immobilier :

  • Une baisse historique des taux d’intérêt (à moins de 3% sur une durée de 20 ans) couplée à la baisse des prix, donnent alors la possibilité à des acquéreurs, jugés (jusque là) comme non solvable, d’espérer concrétiser leurs ambitions immobilières.
  • La baisse des taux d’intérêts & la baisse des prix ont profité à tout le monde. Par conséquent, les ménages étant auparavant en capacité d’acheter, voient leur budget augmenté, pouvant ainsi acquérir plus grand.
  • Dans une période morose, cette double baisse permet de bloquer sa charge immobilière. Emprunter coûte moins cher : 81,9% de quotité de financement moyenne au 1er semestre 2013. Cette situation est profitable pour les employés & ouvriers, représentant 41,4% des transactions sur cette période. Les cadres moyens sont de retour dans la capitale, avec 31,5% des transactions. La part des 50 ans & + ne semble pas prendre conscience des tendances actuelles : les propriétaires refusent d’ajuster leurs prix, ne concrétisant donc pas leurs ventes, & donc leur projet d’acquisition.

Un fait alarmant à prendre en compte :les acquisitions pour placement avaient reculées de -5,2% en 2012. Cette année, elles continuent de chuter : -6,1%.

Conséquence de cette baisse : moins de logements à titre locatif mis sur le marché, contribuant à agrandir le déséquilibre (déjà bien creusé) entre l’offre & la demande locatives.


Plus d'informations ainsi que la présentation entière de la conférence en ligne ici, sur le site de Century 21 France.

 

Notre actualité